Le prieuré de Tynemouth

A l’embouchure du fleuve Tyne, venez visiter le prieuré de Tynemouth (littéralement la bouche du Tyne), fièrement dressé sur une avancée de terre appelée « Pen bel crag ».  Ce lieu rassemble des vestiges de plusieurs époques témoignant de l’histoire très variée du site. La première occupation de ce site remonterait toutefois à l’âge du fer avec la découverte de restes d’une maison ronde en bois.

Durée

30min et +

Difficulté

Tout doux

Accès PMR

Chemin en gravillon et herbeux

Tarif

Payant

Ok chien

Oui

Info en français

Non (2020)

Sur le terrain

C’est un très beau site qui m’a captivé ! On peut flâner dans les ruines d’époques très différentes et profiter de l’air marin. Il y a aussi une exposition au-dessus de la billetterie que je n’ai pas pu faire à cause du covid, n’hésitez pas à me faire vos retours !

Un parking gratuit est disponible un peu plus bas en direction du phare (prendre la petite rue à droite quand vous êtes face au prieuré). Il faut toutefois être patient pour avoir une place. C’est aussi un bon point de départ pour flâner dans Tynemouth (le chocolat chaud de Dibbleys est à tomber !) ou prendre un fish’n’chips. Il y a aussi une balade à droite en sortant du parking qui permet de longer le Tyne ou monter vers la haute statue puis redescendre vers le parking.

Les débuts du prieuré

Ce lieu est (en partie) un ancien prieuré où vivait une communauté de moines bénédictins, fondé dans la seconde partie du XIème siècle par Robert Mowbray, comte de Northumberland. Le prieuré sera vraiment prospère durant le XII et XIIème siècle. Il fut fermé sur ordre du roi Henry VIII en 1539 car ce dernier est alors en conflit avec le pape et confisque donc tous les biens de l’église sur son territoire. C’est Henry VIII qui voulut faire annuler son mariage pour pouvoir épouser Anne Boleyn. La première partie de la nef (photo 2) reste toutefois occupée pour servir d’église locale. La partie du fond qui était réservée aux religieux, commence alors à tomber en ruine faute d’entretien. On peut d’ailleurs encore voir la clotûre en pierre (photo 3) qui séparait la partie de l’église réservée aux moines et celle pour des fidèles venant assister à la messe. Des dessins de 1780 montre le monastère déjà très en ruine.

C’est à partir de 1095 qu’on commença à construire des murs de défense, fatigué des invasions récurrentes. La grande porte d’entrée est quant à elle construite en 1388 (photo 1). Elle servait aussi de résidence, probablement pour une personne de haut statut protégeant les terres du prieuré.

Lexique
Northumberland Région de l’Angleterre, tout au nord, sous l’Écosse. Nef C’est la partie de l’église qui va de l’entrée principale au jubé. C’est ici que se trouve les fidèles lors des offices. Clôture Mur en pierre ou en bois dans l’église qui fait partie du jubé. Le jubé permettait de séparer l’espace réservé aux fidèles et celui des religieux. Il est découpé en trois parties, la clôture (le mur), la tribune (d’où se faisait le prêche et où pouvait aussi se tenir les chœurs) et le groupe sculpté de la crucifixion.

Des reliques à Tynemouth

En 1065, le prêtre de Tynemouth retrouve des ossements humains sous l’église déjà existante et les attribue à un saint saxon, Saint Oswine. Il les place alors dans un tombeau derrière l’autel. C’est l’un des trois rois qui furent enterrés à Tynemouth. Il était roi de Deria (royaume du Nord de l’Angleterre où se trouvait Tynemouth) et fut inhumé en 651. C’est aussi à cette période que fut construit le monastère de Saint Paul à Jarrow, tout proche de Newcastle. C’est ainsi que commence des pèlerinages jusqu’à Tynemouth pour que le saint exauce les prières. Des donations sont aussi faites par les pèlerins afin d’appuyer un peu plus leurs prières. Ces donations permirent d’aider à agrandir le chœur de l’église. On peut d’ailleurs voir sur le sol les traces de l’ancien chœur avec trois absidioles (photo 2).

La porte qui mène au petit bâtiment derrière le fond de l’église est un ajout tardif du milieu du 15ème siècle. Elle mène vers une chapelle privée pour la famille des Percy qui étaient les comtes de Northumberland. On peut voir leur blason dans la chapelle.

Lexique
Choeur C’est la partie réservée aux choristes ou aux moines dans le cas d’un monastère. Il est juste avant l’autel. Absidiole L’abside c’est la partie arrondie qui ferme le chœur et donc représente le fond de l’église (le mur du fond étant le chevet), normalement orientée vers l’Est. On appelle absidioles les petits ajouts arrondis autour de l’abside sur le plan de l’église. Elles servent souvent de petites chapelles.  

Qui sont les bénédictins ?

Le monastère de Tynemouth était bénédictin. Les bénédictins sont dévoués à l’ordre de Saint-Benoit (photo 3). Leur communauté est une sorte de famille avec l’abbé dans le rôle du père, et tous les moines se considèrent comme frères (ou sœurs). Ils font vœux de chasteté, de pauvreté, d’obéissance à l’abbé et de stabilité de lieu (rester au même endroit avec la même communauté). Ils suivent une règle non officielle mais qui résume bien leur vie : « Prie et travaille ». Au sein des murs, en plus de l’église et des quartiers des moines, on devait surement trouver une ferme, une étable, un verger, … L’idée est d’avoir tout le nécessaire sur place afin de ne pas sortir du monastère et « de se disperser au dehors » (chapitre 66 des règles de St Benoit). Vous pourrez trouver des dessins de reconstitution à l’intérieur du site.

Monastère ? Prieuré ? Je suis perdue !

Que diriez-vous d’un peu de lexique ? Personnellement je me perds entre monastère, prieuré, abbaye …  Un monastère, c’est le nom général pour un ensemble de bâtiment qui accueille une communauté religieuse. Si on veut être plus précis nous avons différents types de monastère : – l’abbaye, qui est dirigé par un abbé – le prieuré, qui est dirigé par un prieur et qui est moins important qu’une abbaye (ils sont rattachés à une abbaye en règle générale) Et le couvent me direz-vous ? Déjà, ils ne sont pas réservés qu’aux femmes comme on le croit souvent, oui messieurs, vous y avez aussi droit ! Il accueille des frères et sœurs et non pas des moines. La grange majorité dépendent des ordres mendiants (Les Franciscains, les Carmes, …) et leurs membres sont en contact avec l’extérieur et offre leur aide. Ils vivent de la générosité des fidèles et sont souvent situés en ville.

Du marbre de la Préhistoire ?

Si vous allez jeter un œil dans le petit bâtiment à droite, collé aux ruines creusées, vous trouverez une collection de pierre sculptées, rescapées des destructions. L’une d’elle est particulièrement intéressante pour la pierre dont elle est faite (numéro 4 sur le panneau d’indication sur place). Le prieuré est bâti avec du grès jaune, ce qui lui donne cette couleur si particulière. Certaines parties en pierre sont toutefois sculptées dans un autre type de pierre afin de montrer la richesse de certains décors. La pierre numéro 4 est en calcaire poli, directement importée du comté de Durham, situé non loin d’ici au sud. Cette pierre est aussi appelée « Frosterley marble ». Frosterley,  c’est le nom d’une ville du comté de Durham et la particularité de cette pierre est qu’elle contient en grande quantité de petits fossiles de la période carbonifère, c’est-à-dire d’il y a entre – 359 et – 299 millions d’années. Cette pierre était très prisée pour la décoration des églises au Moyen-Age. C’est une pierre sombre qui peux être polie comme c’est le cas de la décoration en pierre retrouvée au monastère de Tynemouth. Si vous voulez en savoir plus sur cette pierre, la petite ville de Frosterley propose un PDF de 3 balades très sympathiques autour des carrières pour en savoir un peu plus.

Un passé militaire et d’ancien phare

L’emplacement du prieuré de Tynemouth, ce n’est pas seulement une église et des moines. Des soldats ont vécu ici jusqu’à très récemment en 1960. On peut d’ailleurs encore voir un canon tout au bout, face à la mer. Cet endroit est très stratégique, permettant de surveiller l’entrée du fleuve Tyne. Les pierres du cloitre (la partie à droite de l’église où vivaient les moines) ont été réutilisé par les militaires afin de construire de nouveaux bâtiments dès le XVIIème siècle. Le terrain fut aussi complètement creusé afin de faire un stockage de munition, ce qui bien sur fit disparaitre quasiment toutes les traces des anciens bâtiments. Cet entrepôt de stockage fut démoli au XXème siècle. D’autres bâtiments ont été construits pour les soldats comme par exemple des baraquements afin qu’ils puissent vivre sur place et des maisons plus confortables pour les officiers et les soldats mariés, comme le bâtiment qui accueille actuellement les toilettes. A l’époque du monastère, un bâtiment faisait aussi office de phare afin de guider les bateaux. Un vrai phare fut construit en 1664 avec les pierres du prieuré. Ce dernier fut détruit en 1898 et fut remplacé l’actuel phare Sainte Mary un peu plus au nord. Le bâtiment le plus récent que vous pouvez voir au fond à gauche a été construit dans les années 80 et abritait les gardes côtes qui ont depuis déménager ailleurs.

Vous aimez ce site ?

Offrez l’équivalent d’un café à Glaz et soutenez-nous pour écrire de nouveaux articles en visitant la page Tipeee 🙂

Début du parcours 

Sur Google map, le référencement est Tynemouth Priory and Castle. Pier Rd, Tynemouth, North Shields NE30 4BZ Coordonnées du parking gratuit : 55.01589, -1.41974
Ressources Décoder les églises et les châteaux, un blog très sympa tenu par un historien et ancien guide touristique Sources (entre autres) pour les bénédictins

Vous avez encore soif de découverte ? Voici quelques idées dans la même région :

Réservoir de Derwent

Réservoir de Derwent

Réservoir de DerwentQue diriez-vous d’une marche au bord de l’eau ? Le réservoir de Derwent est l’une des plus grandes étendues d’eau du pays et un excellent spot pour se balader. Situé à seulement 30 min de Newcastle, c’est aussi un spot intéressant pour observer les...

Visiter la cascade de High Force et Low Force

Visiter la cascade de High Force et Low Force

Reconnue comme l’une des plus importantes cascades d’Angleterre et nichées au sein d’un parc naturel sublime, les cascades de High Force et Low Force sont un must à voir !