conduire à gauche en Angleterre

Le 12 février 2021

Conduire à gauche en Angleterre

 

La question qui revient fréquemment depuis que je me suis installée en Angleterre est : alors c’est comment la conduite à gauche !?
Ma foi, je dirais que ça va ! Bon ok … Avec quelques nuances.
Conduire à gauche en Angleterre n’est pas si différent car le code la route reste sensiblement le même. Il faut juste réussir à discipliner son cerveau pour qu’il fonctionne à l’envers. Là c’est un peu plus difficile et cela va dépendre de votre capacité d’adaptation. Personnellement c’est allé assez vite. Je fais la fière mais soyons honnête : j’ai constamment un coin de mon cerveau qui couine à l’idée d’érafler la carrosserie à chaque fois que je croise une autre voiture.

Dans cet article je vais aborder des aspects de la conduite en Angleterre qui change par rapport à la France. Même si ce sont souvent des bonnes choses, y être confronter pour la première fois reste assez déboussolant.

C’est parti pour quelques explications pour ne pas être (trop) surpris lors de votre prochain road trip en Angleterre !

Ma bête noire, mon admiration, ma Némésis : les ronds-points

Commençons par ce qui m’a le plus marqué …
Je pense que beaucoup de gens angoissent à l’idée de prendre un rond-point dans l’autre sens. Cela se comprend parfaitement et mon premier rond-point a été un peu angoissant.
Attendez-vous d’ailleurs à les tester directement en sortant de l’Eurotunnel …
Mais, ce n’est pas juste conduire dans un rond-point qui reste ce que j’appréhende encore le plus. C’est l’organisation des ronds-points en elle-même !

Les lignes pour sortir du rondpoint sont déjà tracées au sol. Si vous savez où vous allez et que vous connaissez le rondpoint c’est franchement SU-PER. Pas de voiture paumée au milieu ou qui zigzag n’importe comment, comme c’est souvent le cas en France (moi compris). C’est donc top, sauf … si vous ne savez pas où vous allez. Et là, c’est le drame.

Déjà plusieurs lignes différents se croisent au sol quand vous entrez dans le rond-point, ce qui est assez déroutant. Je ne sais jamais vraiment où je dois aller si je n’ai pas de voitue devant moi. De même, dans les gros ronds-points avec une multitude de sorties il est franchement difficile de savoir sur quelle ligne il faut se mettre. Je me suis retrouvée plusieurs fois à être obligé de quitter le rondpoint une sortie plus tôt, car j’étais restée sur la file extérieure. Celle-ci ne permet pas de continuer dans le rond-point sauf en jouant les auto-tamponneuses, ce que je ne vous recommande pas.
Si vous utilisez un GPS, regardez donc bien quelle sortie vous devez prendre et surtout, ne restez pas à gauche si vous ne prenez pas la première sortie !

Petit extra, beaucoup de très gros ronds-points ont des feux tricolores en plein milieu. Pourquoi pas (enfait c’est super utile!).

Rond-point en Angleterre

Exemple d’un petit rond-point. On peut bien voir que la ligne extérieure (celle d’en bas) mène directement à la sortie et ne permet pas de rester dans le rond-point !
photo de Benjamin Elliott

Les rues résidentielles

On continue avec les endroit un peu piège. Si vous voulez un exercice de dextérité et d’attention, la rue résidentielle est parfaite pour vous ! En ville, très peu de maisons disposent de garage ou de place pour se garer. Les habitants n’ont donc pas d’autres choix que … de se garer sur la route. Des deux côtés. Oui. Des DEUX côtés. Autant dire qu’on passe rarement facilement à deux voitures et qu’il faut constamment trouver un espace libre pour se mettre sur le côté et laisser passer la voiture d’en face.
Rayon de soleil dans cette grisaille, les anglais (en tout cas dans le Nord) sont très relax et poli ! Très peu de conducteur force le passage et tout le monde se dit merci de la main, même quand la personne avait la priorité. Il n’est pas rare que tout le monde se laisse la priorité, s’en suit un duel de politesse par voitures interposées.
On oublie donc le stress de la route en France, on se détends et on lève la main du volant pour dire merci 😉

 

Indiquer les directions

Les routes sont très bien organisées avec des lignes de direction très claires et à l’avance. Le marquage est donc au sol étant donné qu’il faut se positionner très tôt dans les lignes. C’est vraiment très pratique mais en ville quand il y a beaucoup de voitures ce n’est pas toujours facile de savoir où se mettre et quand on arrive au panneau … C’est trop tard pour changer.

Il y a d’ailleurs assez peu de panneaux d’indications (à mon avis) et je suis très reconnaissante de l’invention des GPS !

 

Les feux tricolores

L’Angleterre est l’un des pays qui a aussi un feu orange quand le vert va arriver. C’est super, cela évite d’attendre trois heures que celui de devant démarre et qu’au final on repasse au rouge. Ce qui m’a un peu perturbé, c’est la présence des feux, près de la voiture ok, mais aussi de l’autre côté du carrefour. D’autres pays fonctionnent aussi comme ça (en Amérique si je me souviens bien ?) et c’est assez pratique. Au début j’étais un peu perdue avec tout ces feux partout, mais on s’y fait !
Par contre, il n’y a pas le système d’avoir un gros feu en haut et son jumeaux en plus petit en bas sur le poteaux, il faut donc parfois se tortiller un peu dans la voiture pour voir les feux.

 

Parking payant

Si vous allez en ville en voiture, attendez-vous à ne pas trouver de places gratuites. C’est très rare (sauf en banlieue résidentielle, et encore). Certaines zones de maison sont mêmes complètement interdites à certaines heures si vous n’avez pas un permis de stationner (à demander quand vous emménager dans la rue). Soyons donc très vigilant lorsque vous vous garer et guettez les panneaux blancs (cf photo) !

De même, 99% des parkings sont payant, dont ceux des lieux touristiques, même en plein campagne. N’oubliez pas d’avoir toujours un peu de monnaie sur vous. Ceux en ville fonctionnent souvent par carte ou grâce à une application mobile.

 

Et conduire une voiture anglaise ?

J’ai d’abord conduit avec ma voiture française, histoire de m’habituer à la conduite à gauche en Angleterre, puis j’ai tenté avec une voiture anglaise. 
Si au début j’ai eu tendance à vouloir passer les vitesses avec ma main droite, au final ça se fait bien ! Il faut juste prendre quelques instants dans une rue tranquille pour s’y faire mais je pense que c’est à la portée de toutes et tous !

Petite anecdote : je suis allée en Roumanie avec un ami anglais, il voulait absolument tenter la conduite à droite tout en appréhendant beaucoup l’expérience. Un jour nous avions planifier la Transfagarasan road qui est une route de montagne en lacet interminable (avec son lot de précipices). Ayant moi-même tendance à aller trop vite dans les virages, je l’ai poussé à conduire à ma place et 15 minutes après ses débuts avec un volant de l’autre côté il conduisait déjà super bien et nous a amené sans soucis de l’autre côté de la montagne !
Si ça c’est possible, vous vous débrouillerez comme des chefs sur les routes anglaises !

panneau de parking payant et restriction en Angleterre

Permit holders only = réservé aux détenteurs d’un permis de stationner

La première fois que j'ai conduit en Angleterre

La première fois que j’ai conduit avec le volant à droite.
Vous le voyez le petit sourire crispé ?
L’intersection que je egarde est ma hantise, je me trompe à chaque fois de voie …

Les infos en plus

Les voitures anglaises ont très peu de « poc » ou rayures et ils n’aiment pas les voitures abîmées. Ils sont donc assez vigilants sur la route et si la voiture a un souci extérieur, il en change !
Rien à voir avec nos voitures qui ont souvent des grandes rayures ou des endroits enfoncés !

Il n’y a pas de péages ou très peu (sur quelques sections spéciales type tunnel). Il existe des aires d’autoroute, elles offrent exactement les mêmes services, par contre elles sont un peu moins fréquentes qu’en France.

 

Lexique pratique sur la route

Bend / turn : virage
Driver : le conducteur
Hard shoulder : bande d’arrêt d’urgence
Junction : embranchment
Level crossing : passage à niveau
Road : route
Roundabout : rond-point
Service Area : Air de service / de repos
(to) Slow down : ralentir
Street : rue
Toll : péage
Traffic jam : embouteillage
Traffic light : feux de signalisation

 

Et voila ! Avec tout ça vous devriez être un peu moins surpris en conduisant en Angleterre, mais peut-être pas moins serein … désolée ! Cet article met le doigt sur des choses différentes, voir négatives, mais vraiment, j’apprécie beaucoup plus de conduire en Angleterre qu’en France. Cela s’appliquer à la région Nord Est car je n’ai conduit qu’ici pour l’instant, mais les gens conduisent vraiment bien et sont respectueux. Il y a toujours deux ou trois pilote de Formule 1 mais dans l’ensemble, tout le monde respecte le code de la route et fait attention.

N’angoissez vraiment pas de conduire à gauche, avec du calme et de la patience au début cela devient très vite facile 😉